Menu


Politique

Pravind Jugnauth, le ministre de l'Intérieur ne veut commenter le tohu-bohu communal


Rédigé par E. Moris le Mercredi 23 Septembre 2020



Le Premier ministre était de sortie ce matin. Il a fait une « site visit» à Vacoas, Belle-Rose et Rose-Hill dans le cadre de la mise en place des projets d'Urban Terminal.

Incitation à la haine raciale : silence troublant du ministre de l'Intérieur

Il s’est réjoui de l’avancement des travaux de la seconde phase du projet. Apparemment, 60 % des travaux sur le tracé Quatre-Bornes/Rose-Hill ont déjà été complétés. Pravind Jugnauth avait donc le sourire aux lèvres. Mais, cela ne nous intéresse pas au plus haut point. Ce qui est important, c’est qu’interrogé sur tous les commentaires sectaires dits et publiés de part et d’autres et provoquant un véritable défilé aux Casernes centrales, dans les locaux du CCID, Pravind Jugnauth n’a pas voulu dire un seul mot.

Incitation à la haine raciale : le couple Moher échappe aux radars de la police?

« Parlons Metro Express », a-t-il lancé aux journalistes. Quant au Dr Das Mootanah, CEO de Metro Express Ltd, il a déclaré que depuis le lancement du Metro Express entre Port-Louis et Rose-Hill, 1,9 million de personnes ont effectué leur trajet par le tram. Et d'ici la semaine prochaine, la barre des 2 millions de passagers sera franchie.



1.Posté par Karo le 23/09/2020 17:38
Guerre de religions a l ile maurice.... 1ere republique hindouiste!!!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.