Menu



Politique

Pravind Jugnauth évoque sa fierté du budget de son « ami » Padayachy


Rédigé par E. Moris le Lundi 21 Juin 2021



Il dit être fier du budget 2021-2022. Un exercice qui, contrairement aux rumeurs, n’a pas introduit de nouvelles taxes ni augmenté celles existantes. Pour Pravind Jugnauth, le budget n’a pas alourdi le fardeau des citoyens ni des entreprises. 

Évoquant la crise sanitaire, le Premier ministre s’est d’abord réjoui que dans les prochains jours, 40% de la population sera vacciné. Il a déclaré que le gouvernement a réussi à gérer la première vague. Mais il a soutenu qu’il était certain qu’une seconde vague pouvait survenir. Néanmoins, a-t-il ajouté, la façon dont le gouvernement a géré la crise a permis au pays de rester en sécurité pendant quelque temps. 

La seconde vague est survenue en mars. Mais pour Pravind Jugnauth, elle a été gérée d’une « façon plus balancée », avec moins de conséquences néfastes pour l’économie. Et Pravind Jugnauth qui n’est pas tellement amateur de foot a choisi des termes footballistiques. Il a indiqué que pour le premier match, le gouvernement a joué de manière défense. Mais pour le second match, le pays connaissait mieux ses adversaires et avait des vaccins.

« Nous avons donc pu jouer de manière plus offensive », a-t-il déclaré. 

Le Premier ministre a ajouté que le gouvernement a un plan clair et précis pour l’avenir. Mais l’important, pour l’instant, c’est de recouvrir la partie perdue. Pour lui, l’objectif est d’avoir une reprise économique qui sera peut-être lente mais soutenue. C’est ce qui va nous aider pour atteindre une île Maurice « moderne, forte, inclusive et résiliente »

Il a aussi évoqué quelques-unes des critiques de l’opposition. Il a déclaré que le gouvernement n’est pas, comme le soutiennent certains, en train de se constituer un butin de guerre. L’argent qui n’a pas été dépensée durant un budget est utilisé pour le suivant. Pour lui, ce sera à l’électorat de juger les réalisations du gouvernement. 

Il s’est aussi défendu concernant la critique de manipulation alléguée des chiffres du chômage et de l’inflation. Il a insisté que les chiffres proviennent de Statistics Mauritius.  Il a aussi critiqué l’opposition sur la campagne de vaccination. Il les accuse de décourager les gens alors que, par exemple, les dirigeants de l’Alliance de l’Espoir sont vaccinés et ont signé le formulaire de consentement. 

Évoquant la dette publique, le Premier ministre a comparé la réaction de l’opposition à la demoiselle qui est sauvée du grand méchant loup par un bûcheron mais se plaint que son sauveur a sali ses vêtements. Il a aussi indiqué que le gouvernement va poursuivre la campagne pour la récupération des Chagos et qu’il va s’engager dans une vaste campagne afin d’attirer autant de touristes que possible… même si l’objectif est d’atteindre 650 000 visiteurs.

Lundi 21 Juin 2021


1.Posté par Caro le 22/06/2021 09:30
Les brigands, les voleurs, les parvenus… sont tous « amis »

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.