Menu



Politique

Pravind Jugnauth et son horoscope chinois : «je suis né sous le signe du Buffle»


Rédigé par E. Moris le Samedi 6 Février 2021



Né sous une bonne étoile avec une chance de cocu, quand Pravind Jugnauth n'est pas comparé à Jésus-Christ himself par ses chamchas de service, le Premier ministre ne manque aucune occasion de nous gratifier narcissiquement de ses propres qualités.

A l'occasion de la fête Chinoise organisée par la Chinese United Association, à Trianon, hier, vendredi 5 février, le Premier ministre a pris la parole pour comparer à cette nouvelle année chinoise qui s'annonce sous le signe du Buffle.

« Cette année a une signification spéciale pour moi, car je suis né sous le signe du Buffle. Et, bien sûr, je compte travailler encore plus dur ».

« Il faut savoir s'inspirer de cette énergie et surtout rester positif pour unir nos forces pour faire face aux défis. Il va falloir travailler dur et intelligemment. Nous ne devons pas se laisser distraire par les perturbations. »  Et de rappeler qu'à Maurice, de par « les mesures sanitaires entreprises par l'état », on peut célébrer la Fête du printemps.

Il a également évoqué l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre la Chine et Maurice depuis le début d'année 2021. A noter la présence de son épouse, Kobita Jugnauth, l'absence de Yogida Sawmynaden et de Nando Bodha.

 

Samedi 6 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.