Menu



Politique

Pravind Jugnauth déplore « le cinéma de Boolell »


Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Novembre 2021



À l’heure de clôturer les débats, Pravind Jugnauth a commencé par dénoncé ce qu’il a qualifié de « cinéma de Boolell ». Il a indiqué que le chef de file du PTr aurait pu venir au Parlement dès le mardi 23 novembre.

Mais il ne l’a pas fait. « Certes, il conteste sa suspension. Cela signifie qu’il voulait être présent dans la Chambre. Mais il a raté deux séances », a-t-il déclaré. 

Et d’ajouter que vendredi dernier, il s’attendait à voir l’honorable Boolell faire son entrée. Mais il n’est jamais venu. Et d’ajouter qu’une fois qu’Arvin Boolell a perdu son tour, il conteste. Il soutient qu’Arvin Boolell aurait dû être transparent et expliquer la raison de son absence. « J’ai appris qu’il était en lune de miel. Tant mieux pour lui », a-t-il déclaré.

Mardi 30 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.