Menu

Politique

Pravind Jugnauth défend le droit de vote aux citoyens du Commonwealth à l'île Maurice


Rédigé par E. Moris le Mardi 17 Mai 2022

C’était lors de la Private Notice Question ce matin, axée sur l’enregistrement des électeurs.



Pravind Jugnauth a déclaré que le droit de vote aux citoyens du Commonwealth est inscrit dans la Constitution. Il a expliqué qu’il y a le concept de réciprocité, c’est-à-dire que cela a cours dans plusieurs juridictions faisant partie du Commonwealth.

Il a indiqué que pour les élections de 2019, 838 citoyens du Commonwealth étaient enregistrés à Maurice, contre 766 en 2014. Pour Pravind Jugnauth, toute modification des clauses permettant le droit de vote aux étrangers du Commonwealth doit être minutieusement étudiée. Dans une autre partie de sa réponse, Pravind Jugnauth a longuement expliqué le processus d’enregistrement des électeurs.

Il a déclaré qu’il est possible de revoir la façon de faire et de permettre que l’enregistrement se fasse manière continue jusqu’au Nomination Day. Mais il a souligné qu’il n’est pas pour une approche fragmentaire mais holistique. Néanmoins, Pravind Jugnauth a insisté que le système électoral a passé l’épreuve du temps et a donné, depuis l’Indépendance, des élections libres et justes reconnues mondialement. Lors des questions supplémentaires, Xavier-Luc Duval a insisté que les travailleurs étrangers « sont vulnérables ». Ils peuvent, a-t-il déclaré, être menacés, « achetés et vendus », ou même forcés d’aller assister aux meetings. Le leader de l’opposition a ajouté que plusieurs pays, même si faisant partie du Commonwealth, ne permettent pas aux étrangers de voter. Maurice, selon lui, devrait en faire de même. À quoi Pravind Jugnauth a répliqué que cela existe en Grande-Bretagne.

Mardi 17 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.