Menu


Politique

Pravind Jugnauth cible la diaspora mauricienne et met en doute leur patriotisme


Rédigé par E. Moris le Lundi 21 Septembre 2020

Pravind Jugnauth était au Sun Trust, samedi, pour mobiliser ses troupes. L'occasion pour le Premier ministre de parler de son "travail", en passant en revue la gestion de la Covid 19, l’affaire Wakashio, la réouverture des frontières et les autres polémiques.



Le leader du MSM a, rappelé à l'ordre des ministres, députés et membres de son parti pour être plus actifs sur le terrain et donner l'impression que le gouvernement est dans l'action. Sentant certainement quelques doutes sur son leadership au sein de son parti, le leader du MSM s'est senti obliger de rappeler qu'il a été élu démocratiquement et leur a demandé de ne pas se fier à ce que les membres de l’opposition sont en train de dire. « C’est avec les résultats des urnes en novembre 2019, que je suis à nouveau Premier ministre ».

Le coup de semonce du Cardinal fait trembler le gouvernement  

Il n'a échappé à personne que l’homélie du 8 septembre à Sainte-Croix, par le Cardinal Piat est resté en travers de la gorge de Pravind Jugnauth. Le clan Jugnauth estime être victime d'ingratitude malgré leur supposé soutien aux associations socio-culturelles. 

« Ine siport zotte sak banane ek bizin asize (Père Laval) pou tende tousala». (Source Week-end)

Comme un bouc-émissaire ne suffit pas à la débâcle, le secteur privé, notamment l’hôtellerie, est accusé d’avoir réglé ses comptes avec le gouvernement lors de la marche citoyenne du 29 août à Port-Louis.

Indécence et incitation à la haine sur les pages officielles du MSM 

Concernant les frais d’hébergement des Mauriciens rapatriés « nous ne pouvons continuer à payer. L’argent est puisé des fonds publics ». Pravind Jugnauth semble oublier de dire qu'un fonds a été crée à cet effet, à ce jour, personne ne sait comment et qui le dépense.

Unité nationale, la diaspora prise pour cible

« Il n’y a pas eu la moindre manifestation de la diaspora lorsque la Cour Internationale de Justice (CIJ) avait plaidée en faveur de Maurice dans le dossier Chagos. Apre ou vinn dir ou patriot ! Apre ou vinn dir ou kontan ou pei ! ».



1.Posté par Raj le 22/09/2020 10:30
Pa p dir li paye. P dir laiss dimoun quarantine so lakaz. Fer lapolis ale cheke. Kifer diplomate kapav fer sa ? Sa bane la pa gagne virus zot?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.