Menu



Politique

Pravind Jugnauth : « ce n’était pas une livraison contrôlée mais une opération secrète »


Rédigé par E. Moris le Mardi 8 Décembre 2020



Pas de Private Notice Question ce mardi. Et pour cause ! Le leader de l’opposition est suspendu. Ainsi, ce sont les interpellations sur l’opération du 24 novembre dernier, qui a débouché sur le décès de la policière Dimple Raghoo, qui ont monopolisé l’attention.

Dans sa réponse à cinq interpellations, le Premier ministre a d’abord fait une précision. L’intervention du 24 novembre « n’était pas une livraison contrôlée mais une opération secrète » pour arrêter des trafiquants de drogue, a-t-il expliqué. 

Il a donné d’autres précisions : 15 policiers (incluant Dimple Raghoo) étaient impliqués dans cette opération ; quatre véhicules ont été utilisés ; l’opération était dirigée par un inspecteur et supervisée par le surintendant de la division Sud de la Brigade antidrogue ; deux policiers étaient armés et les autres portaient des équipements de protection, dont des gilets pare-balles et ; l’équipe avait des équipements radio. 

Mais plus important, Pravind Jugnauth a souligné que l’équipe de l’ADSU aurait pu bénéficier de l’aide et du soutien de plusieurs unités de police, notamment l’Adsu de Rose-Belle, la Special Supporting Unit, la Special Mobile Force, les commandos et l’escadron d’hélicoptères. 

Lors de la séance des questions supplémentaires, le Premier ministre a révélé que Dimple Raghoo avait effectivement demandé 21 jours de congé devant prendre effet à partir du 24 novembre et qu’elle n’a jamais fait de demande de transfert en écrit.

Mardi 8 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.