Menu

Politique

Pravind Jugnauth accumule les sorties et les piques


Rédigé par E. Moris le Vendredi 27 Mai 2022

Soirée chargée pour le Premier ministre mercredi. Pravind Jugnauth était de sortie ce soir-là. Il a inauguré deux centres, à Réduit et à Moka. Il en a profité pour faire le tour de l’actualité et régler certains comptes.



Pravind Jugnauth accumule les sorties et les piques
À commencer par les dirigeants de Linion Pep Morisien ! Pravind Jugnauth a expliqué qu’il ne comprend pas d’où sort le terme « fuel strike ». « On ne sait d’où ils vont inventer des noms », a-t-il déclaré, avant d’ajouter qu’il préfère ne pas accorder d’attention sur ces personnes. N’empêche que, pour le moment du moins, ces mêmes personnes dont il préfère détourner son attention sont ses plus redoutables adversaires actuellement. Mais bon ! 

Pravind Jugnauth a encore une fois accusé l’opposition de « faire de la politique sur les cadavres ». Il a même utilisé le terme « croque-morts » à leur endroit. Il a tout de même fait un amalgame, mettant l’opposition parlementaire comme extra-parlementaire dans le même panier. « Après qu’ils aient perdu les élections, ils sont venus avec des pétitions électorales. Puis, ils ont tenté de faire du désordre dans le pays. Maintenant, ils veulent obstruer les routes et bloquer le trafic routier », a-t-il déclaré.  À Moka, le Premier ministre est revenu sur l’affaire Peter Uricek. Il a accusé le PTr et le MMM de défendre les trafiquants de drogue.

Vendredi 27 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.