Politique

Pravind Jugnauth accro à la série de la braguette ouverte : «2eme episode. Mo pa bizin koze. Guete ou pou trouve »

Jeudi 24 Octobre 2019

On connaissait les coups sous la ceinture en politique, on découvre l'obsession de Pravind Jugnauth pour la "braguette ouverte" en pleine campagne électorale.

C'est un spectacle d'un niveau affligeant que les Mauriciens ont droit à moins de 15 jours d'un scrutin électoral, déterminant pour l'avenir du pays. Des enjeux économiques et politiques qui ne doivent en aucun cas se réduire à savoir qui a la plus grosse ou la plus petite dans son caleçon !

Et pourtant...Pravind Jugnauth qui se dit être inspiré du Dieu Ram, semble être accro à la nouvelle série de la "braguette ouverte". 

Le Premier ministre sortant prenait la parole lors d’une réunion nocture de l’Alliance Morisien (MSM-ML-Mouvement Alan Ganoo-Plateforme militante) à Nouvelle-Découverte dans la circonscription numéro 8 (Quartier-Militaire/Moka), ce jeudi.

Commentant une vidéo mise en ligne à peine trois heures sur les réseaux sociaux et relayée par les organes de propagandes MSM sur le web comme à la radio, contre la personne de Navin Ramgoolam, Pravind Jugnauth semble très au fait de qu'on peut y découvrir. C'est avec une certaine jouissance qu'il déclare :

«2eme episode. Mo pa bizin koze. Guete ou pou trouve. Aster la sa kalite dimoun la pe rod vin Premier minis. Choix la li claire »

Le Premier ministre sortant a demandé à l’assistance de faire la comparaison entre lui et le leader du PTr, Navin Ramgoolam. 

Pour rappel, dans le gouvernement de l'Alliance Lepep mené par Pravind Jugnauth, le député Kalyan Tarolah avait commis un outrage à l'Assemblée nationale après qu'il a envoyé des photos obscènes via WhatsApp à une habitante de Quatre-Soeurs en pleine séance parlementaire. 

Un comportement irrespectueux et indigne à l’intérieur de l’hémicycle, qui avait vu Kalyan Tarolah démissionné de son poste de PPS  le 23 octobre 2017 après que  Latchmee Devi Adheen a porté des accusations de harcèlement sexuel contre lui pour envoi de photos et vidéos indécentes. Cela, alors que l’élu du no 10 se trouvait au Parlement qui siégeait. Mais à ce jour aucune sanction ferme et exemplaire du leader du MSM ! 
 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 24 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.