Politique

Pravind Jugnauth : « Zot ti bizin prend lexamp lor Soodhun. Li ene pilier de sa parti la… Pou nou li ene grand atout… »

Samedi 12 Octobre 2019

Lors du comité central du MSM au bâtiment Sun trust ce samedi après-midi, 12 octobre, la réunion s’est tenue en présence des nouveaux candidats qui brigueront les suffrages prévus le 7 novembre.


Pravind Jugnauth a tenté de remettre les pendules à l'heure envers les dissidents du parti dont certains ministres et  députés qui ont exprimé leur mécontentement pour n’avoir pas eu de ticket ou pour leur mutation. 

Dans son discours, le leader du MSM a déclaré que ceux qui n'ont pas eu de tickets auraient dû prendre exemple sur Showkutally Soodhun. « Ena zot pe koz gran gran koze. Mais mo pa pou atak zot. Mo dire zot, zot ti bizin prend lexamp lor Soodhun. Li ene pilier de sa parti la… Tomber lever line la. Line proposer pou li pa poser. Pou nou li ene grand atout… ». Les propos de Sesungkur sont inacceptables.

La gifle de Sesungkur au MSM : « Zordi pe amenn chanteur. Pe amenn segatier. Pe amenn novice. Bann comedian. Bann showman.Koumadir parleman pou vine enn concert».

Pour rappel, le ministre des Services financiers sortant, Sudhir Seesungkur, a fait une sortie en règle contre les nouveaux candidats MSM lors d’une réunion nocturne, hier, à Caroline.

Pravind Jugnauth : "Bandit pour ress bandit"

Pravind Jugnauth a donné également la réplique à son adversaire politique, Navin Ramgoolam sur l’installation des caméras Safe City à travers le pays. Ce dernier a annoncé que s’il est élu, toutes les caméras du projet Safe City seront enlevées. Uniquement, des caméras se trouvant dans les zones résidentielles qui seront enlevées car elles portent atteintes à la vie privée de la population.

Ceux de la sécurité routière ne seront pas enlever, sauf les caméras " ki vey la vie privé,  ki vey law and order".

Pour pravind jugnauth ces caméras ont été placées pour la sécurité de la population :

« Mo pa interese pou guete si li pe al rent dan karo kotomili. Fini kotomili, li pe al rod karipoule ».

Pravind Jugnauth n’a pas épargné Rama Sithanen qu’il qualifie d’un « véritable vampire » qui selon lui, « pou bwar disan lepep ».



 

Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.