Menu


Société

Pravind Jugnauth : «Tou dimounn inn vinn expert… ziska kite surfer inn vinn expert»


Rédigé par E. Moris le Jeudi 13 Août 2020



Mercredi soir 12 août, lors de sa conférence de presse, sans les journalistes de Top fm et l'express, à Blue-Bay, Pravind Jugnauth a fait un long réquisitoire contre la journaliste de la BBC, qui lui en fait voir de toutes les couleurs dans la matinée, concernant la catastrophe écologique à la suite du naufrage du navire Wakashio dans le sud-est de Maurice.

Pravind Jugnauth a répété : «Exkiz ? Bé dir mwa kot monn foté ? »

«BBC inn poz enn kestion. Be pou mwa BBC reprezant kwa ? Linn fer enn lanket ? BBC inn fer enn lanket, linn gete effektivement pou gete quels sont les details  et les circonstances de comment sa bato la inn fer aksidan ? Mem si li appel BBC, so what ? Ve dir kwa ? Linn vinn enn court of investigation, linn fer tousa travay-la ?», se demande Pravind Jugnauth.

Une autre personne était dans le collimateur du Premier ministre : «Tou dimounn inn vinn expert… ziska kite surfer inn vinn expert»

En déclarant, que « kite surfer inn vinn expert aster », Pravind Jugnauth fait probablement référence au kite surfer sud-africain Willow-River Tonkin, qui a démarré une campagne de nettoyage au niveau des mangroves affectées par la marée noire. 

Un volontaire qui ne s’est jamais posé en expert mais qui a mis la main à la pâte, sans prétexter comme le président de la République, Roopun, qu'il fait déjà du nettoyage et du jardinage chez lui ! Pravind Jugnauth confirme son manque de leadership, il se positionne toujours en "diviseur". Dans l'impossibilité de reconnaître ses tors, il va jusqu'à attaquer gratuitement ceux qui ont à coeur la protection de l'île Maurice.

Espérons que Willow-River Tonkin ne sera pas déclaré persona non grata (indésirable) ou "prohibited person" et expulsé, comme le pilote belge Patrick Hofmann.

Crédit vidéo : Willow-River Shakes Tonkin



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.