Menu


Politique

Pravind Jugnauth : « Sertin dimounn pe menace l'inite national»


Rédigé par E. Moris le Mercredi 29 Mai 2019

Le Premier ministre intervenait le mercredi 29 mai, dans une opération "Koup Riban" lors l’occasion de l’inauguration du village hall de Trou-aux-Biches avant de s'envoler en Inde pour la cérémonie de serment de Modi.



Comme à son habitude, Pravind Jugnauth a joué à la politique de l'autruche concernant une éventuelle sanction suite aux propos du ministre du Tourisme Anil Gayan qui a alimenté toute l'actualité. Il a préféré attaqué ses adversaires politiques et sans ironie a balancé : «Éna pé alim difé kominal». 

Il préfère y voir un complot politique contre le gouvernement à l’approche des élections générales concernant la vidéo datant de 2016 qui a tout récemment fait surface et dans laquelle on voit Anil Gayan tenir certains propos sur le «honour killing».

 «Mo ti koné zot pou al ékrir insanité lor mir mosquée». 

Une enquête est également en cours concernant les vandalismes dans différentes mosquées de l'îles. 

Plus grave, Pravind Jugnauth accuse et parle de complicité entre un politicien et un  «enn dimounn dan enn zournal », en vue de semer la division communale. Selon toute vraisemblance il fait référence au député Shakeel Mohamed et l'hebdomadaire Sunday Times  qui a eu droit à une perquisition dans ses locaux.

Il était allé encore plus loin dans ses accusations : « A Rivière-du-Rempart, j’avais dénoncé quelqu'un d'un parti politique 'ki ti pe al casse kalimaye'. Je l’avais dit publiquement. Ces mêmes manœuvres sont à l’œuvre». 

Lors d’un congrès du Mouvement socialiste militant (MSM) à Rivière-du-rempart le 26 octobre 2018, Pravind Jugnauth avait proféré de graves allégations et accusé le parti travailliste d’être derrière la profanation d’un kalimaye à Triolet. 

A noter que la police n'a jamais reçu d'instruction pour arrêter Devanand Rittoo, l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports que le Premier ministre a nommément accusé. ce dernier a consigné une precautionary measure (PM) au poste de police de Rivière-du-Rempart contre le Premier ministre, Pravind Jugnauth le 1er novembre 2018.

Sunday Times porte plainte contre Inside News et réclame Rs 25 millions pour préjudice


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.