Menu



Un autre regard

Pravind Jugnauth : "Sa divant la un peu trop fort là!"


Rédigé par E. Moris le Mercredi 28 Juillet 2021



@ Défimédia
@ Défimédia
Alé vini, alé vini...La Cour suprême est le théâtre depuis quatre semaines d'un évènement de taille. Dans le cadre de la pétition électorale logée par Suren Dayal, candidat battu de l'Alliance Nationale dans la circonscription n°8, Pravind Jugnauth, Leela Devi Dookun-Luchoomun et Yogida Sawmynaden, font des allers-retours qui ont de quoi donner le tournis.

Le Premier ministre, la ministre de l'Éducation et l'ancien ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs doivent répondre aux accusations portées contre eux concernant certaines promesses électorales apparentées à de la corruption ou magouille. C'était sans compter le talent de chacun de jouer aux innocents ou aux crétins. 

Ce mercredi 28 juillet, un journaliste d'une radio privée a souhaité recueillir les impressions du Premier ministre : "Monsieur, le Premier Ministre après 4 semaines en cour kuma sa in passé pu ou?". La réponse était du plus bel effet : "Sa divant la un peu trop fort là!"...

Dans un passé pas si lointain, le 26 novembre 2016, le très coquet feu sir Anerood Jugnauth avait déclaré lors d'une cérémonie à son ancien ministre Xavier-Luc Duval, en dégainant son peigne pour se recoiffer : "Sa kouyonad la brise la sa !". A chacun son style, 'ziska la brise li ti p maltraité", c'est dire le caractère du paternel ! 

 

Capture d'écran direct Défimédia
Capture d'écran direct Défimédia

Mercredi 28 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.