Menu



Politique

Pravind Jugnauth : “ PTr ek PMSD ine soutir la mafia ek trafikan la drogue”


Rédigé par E. Moris le Samedi 28 Novembre 2020



Ce samedi 28 novembre, lors de l’inauguration d’un Muga Fitness Centre à Goodlands, Pravind Jugnauth, comme d'habitude dès que l'occasion se présente, s'en est prit à l'opposition.

Répétant ce qu'il a eu l'occasion de dire hier en conférence de presse, le leader du MSM a répété à qui veut l'entendre que la brigade antidrogue abat un boulot incroyable sur le terrain depuis 2014. C’est ce qui a permis à cette unité de procéder à des saisies de drogue sans précédent, mais aussi des arrestations.

“Mo salué l’ADSU. L’opposisyon nek pe kritiké, pe atak l’ADSU, zot bann antiptriotique”

Tel un sale garnement dans une cour de récréation, montant les uns contre les autres, selon lui c'est le Parti travailliste (Ptr) et le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) qui “  ine soutir, la mafia ek trafikan la drogue, inn tolere, inn les zot fer zot commerce librement” car de son propre aveu, "avant pas ti tender". Le leader du MSM affirme que si l'opposition critique autant l'ADSU et la police, c'est parce que trafiquants sont proches du Parti travailliste.

Du point de vue de Pravind Jugnauth ce sont les membres de l’opposition qui incitent les gens à la violence et tentent de détruire l'harmonie sociale. « Tou in marye pike. Nek dinozor ki ena ladan, ban Jurassic Park. »

L'affaire Angus Road

Le Premier ministre (PM) est une nouvelle fois revenu sur la polémique entourant l’affaire Angus Road et les informations qui circulent qui sont, selon lui, des « faussetés » dans le but  de « ternir » sa réputation ainsi que celle des membres de sa famille.

« A partir lindi, mo pe amen zot divan lakour»

Le PM a rappelé qu'à cette époque, c’était Anil Kumar Ujodha qui était à la tête de l’Icac, Navin Ramgoolam étant le Premier ministre. Deux d’entre ces enquêtes ont été « fermées ». 

A noter la présence des ministres Kalpana Konjoo-Shah, Avinash Teeluck, Maneesh Gobin, Stéphan Toussaint et du PPS Anjiv Ramdhany.
 

Samedi 28 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.