Menu


Politique

Pravind Jugnauth : « Moi, Premier ministre… »


Rédigé par E. Moris le Dimanche 3 Novembre 2019



Un peu à la « Moi, Président » de François Hollande ! Dans une partie de son intervention à Vacoas, ce matin, Pravind Jugnauth s’est évertué à faire une comparaison entre son style et celui, sous entendu, de Navin Ramgoolam. 

« Moi, je ne suis pas un Premier ministre qui a fait des détournements de fonds à Londres, à Paris et ailleurs… Je ne suis pas un Premier ministre qui fait dans l’amusement (majakaro)… Dans mon équipe, il n’y a personne qui ait des connexions avec la mafia de la drogue… Dans mon équipe, personne n’a été condamné par la cour suprême et le Privy Council pour bribery électoral…Moi, comme Premier ministre, je n’ai jamais utilisé le pouvoir pour octroyer des contrats à ma copine », a-t-il notamment déclaré. 

Et cela s’est poursuivi ainsi pendant plusieurs minutes. Et Pravind Jugnauth de souligner que la population a eu l’occasion de décrire son style pendant deux ans et demi et a vu qu’il était sérieux et qu’il avait une certaine discipline. 

Mais il a aussi, et cela est inédit, affirmé une chose. Il est revenu sur son arrestation dans le cadre de l’affaire Medpoint. « Ils ont tout mis en œuvre pour en finir avec moi. J’ai été arrêté un jour de Noël et trainé aux Casernes centrales où des accusations mensongères ont été logées contre moi », a-t-il déclaré. 

Paul Bérenger aussi en a pris pour son grade, même si le leader de l’Alliance Morisien n’a consacré qu’une infime partie de son intervention au leader du MMM. « Paul Bérenger soutient qu’il a les mains propres. Mais il ne faut pas oublier qu’il a pris l’argent du défunt groupe BAI, qu’il avait accusé d’opérer un plan Ponzi ». 

Pravind Jugnauth s’est félicité d’avoir aidé au développement du pays. Il a rappelé la visite et les remarques positives du pape François, ses victoires sur le dossier Chagos, le rapport de la Banque mondiale qui a améliore le classement de Maurice en tant que destination où le business est facilité (20e à la 13e place) et a assuré qu’il n’y aura pas de licenciement dans le secteur du transport. 

Il est évidemment revenu sur certaines mesures de l’Alliance Morisien, dont la pension de vieillesse, et a annoncé que la reforme de l’industrie sucrière sera l’une de ses priorités. Pour lui, la vie de la population s’est grande améliorée depuis 5 ans. 

Il a aussi annoncé qu’il y aura un membre de la communauté musulmane dans le front bench.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.