Menu


Politique

Pravind Jugnauth : « Je n’ai jamais retenu les services des Israéliens, c'est Shakeel Mohamed ki ena kontak ek ban Israéliens»


Rédigé par E. Moris le Dimanche 27 Octobre 2019



 Lors du congrès nocturne de l’Alliance Morisien (MSM-ML-Mouvement Alan Ganoo) dans la circonscription no 2 (Port-Louis-Sud/Port-Louis-Central) à Vallée Pitot, le Premier ministre nie et jure qu'il n'y a aucune aide des Israéliens dans sa campagne électorale

« Mo fer serment mo pane rod l’aide ar personne, zot pe gagn message la, mo pe atane zot!”»

Pravind Jugnauth a affirmé que c'est «Shakeel Mohamed ki ena kontak ek ban Israéliens» tout en menaçant qu’il va «détrip» le député rouge de la circonscription.

Il n’a pas fallu pour faire réagir le principal concerné, candidat de l’Alliance Nationale au No 3 : «Je n’ai jamais mis les pieds en Israël. Je n’ai pas de clients de ce pays. Je déplore le fait que le gouvernement a rétabli les liens avec ce pays qui continue à violer les droits de l’homme». Il invite  d'ailleurs Pravind Jugnauth à un face-à-face.

L'influence de l'Inde 

Le Premier ministre sortant répondait à ses détracteurs à l’effet que l’Inde aurait une grande influence sur lui. « La mo tan dir ki mo tro bien ek Inde, zot pu vin dikte nu. Laiss mo dir zot, mo pa dikter par oken pei etranze », a-t-il martelé. Il dit en revanche vouloir développer davantage les relations avec les pays étrangers. 

Le leader du MSM a aussi fait savoir que de grandes responsabilités attendent Showkutallay Soodhun en cas de victoire de l’Alliance Morisien. 

« Dan prosin gouvernma Showkutally Soodhun pou ena enn gran responsabilite ».

Il a pour cela encensé son ancien ministre en évoquant le rôle et la participation de ce dernier dans l’ouverture d’une ambassade de Maurice en Arabie Saoudite, et les vols direct de et vers Maurice.
 
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.