Menu

Politique

Pravind Jugnauth : « J’ai porté plainte le 11 juillet. J’ai demandé à la police d’initier une enquête »,


Rédigé par E. Moris le Mardi 12 Juillet 2022

« J’ai porté plainte le 11 juillet. J’ai demandé à la police d’initier une enquête », a déclaré le Premier ministre ce mardi au Parlement. C’était en réponse aux interpellations d’Eshan Juman et Patrick Assirvaden ayant trait aux accusations de Sherry Singh.



Pravind Jugnauth a réitéré le fait que les allégations faites sont sans fondement. Il a aussi insisté qu’il n’a jamais été question d’installer des équipements permettant le sniffing. Il a fait l’historique de l’affaire. 

Son bureau a écrit à Sherry Singh le 21 octobre 2021 pour l’informer de la nécessité de conduire une étude sur le câble sous-marin SAFE. Il devait aussi fournir certaines informations d’ordre technique. Mais le CEO de Mauritius Telecom est demeuré sans réponse. Le 22 décembre 2021, une autre lettre lui a été envoyée. C’est finalement le 24 décembre que Sherry Singh a fourni les informations demandées. 
Le Premier ministre a aussi révélé ajouté que le 12 avril 2022, Singh a été informé qu’une équipe de 3 personnes allaient effectuer. Mais au 14 avril, il n’avait pas fait les arrangements voulus. D’où l’appel que lui a passé Pravind Jugnauth le 15. 

Le Premier ministre a souligné que le Chief Technical Officer de Mauritius Telecom a accompagné l’équipe technique à Baie Jacotet et était physiquement présent durant l’étude.  Il a aussi insisté sur le fait que Sherry Singh n’avait, à aucun moment, informé le board de Mauritius Telecom de ses réserves. Cette affaire, selon lui, est en train de causer un tort irréparable au pays, au gouvernement, au bureau du Premier ministre et à son image.

Mardi 12 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.