Menu


Politique

Pravind Jugnauth : "Eski ou capave mett enn menter couma PM ?"


Rédigé par E. Moris le Mardi 5 Novembre 2019



Lors du congrès dans la circonscription de Port-Louis Nord/Montagne Longue, ce mardi 5 novembre, c'est d'une voix éraillée que Pravind Jugnauth a harangué la foule avec son dernier discours politique. 

La "braguette ouverte" un film recommandé par Jugnauth père et fils

C'est un Pravind Jugnauth à bout de souffle, perdu dans la bataille politique, qui continue d'abattre ses dernières cartes. “Mo poz enn question a bann madam. Avec qui où senti ou plis en sécurité ? Avek mwa ou avek Macarena ?”

L'ironie de la situation a tout de même atteint son summum lorsqu'il a déclaré face à la foule, lui qui a le sobriquet de Pinocchio, "Eski ou capave mett enn menter couma PM ?”.

Pravind Jugnauth, a fait un procès en règle contre son adversaire politique Navin Ramgoolam qui a décliné une invitation sur une radio privée ce mardi, “Kouma li pou respecter so parole aster la si li vinn Premier minis ?”

...semblant oublier qu'il a refusé aux membres de l'Alliance Morisien leur présence sur d'autres médias qui ne sont pas acquis à sa cause.

Les "jeunes" aspirants politiques rattrapés par les limiers du Net

L'ancienne animatrice Subashnee Roy candidate de la circonscription et jeune mère de famille, qui avait jusqu'à encore récemment ouvertement critiqué son "jeune" leader avant de rejoindre le parti Soleil, n'a rien trouvé de mieux à dire que des flatteries à son égard.

Selon elle,  “Zot pe trouver par zot même. Ramgoolam pe senti terin pe glisser. Dir Pradeep Jeeha li pena so place dans sa circonscription la”.“Koner kot mett zot la croix. C’est zot ki pou décide l’avenir nous pays et l’avenir zot...bann zenfan”.

Pravind Jugnauth a terminé sa tournée au congrès de l’Alliance Morisien à Rivière-du-Rempart, dans la circonscription  No 7 en rejoignant son père qui avait pris la parole en sa faveur un peu plus tôt.

Il a invité l'électorat pour lui donner « une majorité confortable pour devenir Premier ministre ». 

 



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.