Menu



Politique

Pravind Jugnauth : "Du 1er mai au 1er juin, nous allons passer à la deuxième phase de réouverture"


Rédigé par E. Moris le Dimanche 25 Avril 2021



Le Premier ministre s'est adressé à la Nation ce dimanche soir à 18h30.

"Les nouveaux cas ont diminué et il y a des jours où nous n'avons pas eu de cas. La stratégie d'instaurer des zones rouges a permis de limiter les contaminations."

Le Premier ministre a félicité le ministre de la Santé, ainsi que le personnel de santé et celui des laboratoires. "L'expérience de la quarantaine n'est pas facile", a ajouté Pravind Jugnauth.

"Nous avons pu contenir le virus. Mais il y a eu des décès", a-t-il déclaré.

Du 1er mai au 1er juin, nous allons passer à la deuxième phase de réouverture.

À partir du 1er mai, le Work Access Permit ne sera pas nécessaire pour sortir et le système d'ordre alphabétique sera aboli.

Pas de rassemblement de plus de 10 personnes. Les lieux de culte resteront fermés. Les plages aussi resteront interdites au public. Toutefois, les foires et marchés rouvriront et les activités physiques en plein air seront autorisées.

"Il y a eu des questions concernant les décès. C'est la raison pour laquelle le gouvernement a mis sur pied un fact finding Committee, afin d'apporter des réponses.", a encore ajouté Pravind Jugnauth.

Pravind Jugnauth : "Du 1er mai au 1er juin, nous allons passer à la deuxième phase de réouverture"

Dimanche 25 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 25/04/2021 18:58
interdire les plages !!!
l humain a BESOIN de SOLEY !!!

2.Posté par Yan le 25/04/2021 17:09
Sport individuel au bord des routes alors ? Histoire de se faire écraser pour gonfler les chiffres des morts sur la route... Sport nautique à Maurice ? Pas de baleine, pas de mer, par de sports nautiques...

3.Posté par kersauson de (p) le 25/04/2021 19:13
en fait a part les salons esthetiques
et cabinets dentistes
ras !!!!!!!!!!!!!!!
decevant !!!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.