Politique

Pravind Jugnauth : « Bizin zer finans o mieu nou kapasité»

Mercredi 23 Octobre 2019

Une scène qui commence à lasser...lors des célébrations de la fête Divali au Mohith Hall, à Saint-Pierre, Pravind Jugnauth a de nouveau pris pour cible son adversaire politique Navin Ramgoolam en ce qui concerne les finances, tout en oubliant que son propre ministre des Finances et des Affaires étrangères a démissionné en claquant la porte !

« Enough is enough » !

Vishnu Lutchmeenaraidoo avait soumis le 21 mars sa lettre de démission en tant que ministre des Affaires étrangères et député de la circonscription numéro 7 (Piton/Rivière-du-Rempart) en 
évoquant que sa décision était irrévocable.

Roshi Badhain, l'ancien ministre de la Bonne gouvernance et des Services Financiers avait aussi suivi le même chemin, sans compter la gifle retentissante de Sudhir Sesungkur qui n'a pas épargné Pravind Jugnauth et qui restera dans les annales politiques : «Ce n'est pas par kopie slogan Sarkozy, pran style Modi, pran star ou pou kass grand pake».

Pravind Jugnauth a donc évoqué la gestion des finances, faisant de nouveau référence aux relevés bancaires de Navin Ramgoolam. «Si nou fer bann zafer ki pa bizin si nou kumans al diverti, non selman nou pa pou avansé mé nou ti pou rékilé. Kan ou éna enn responsabilité peu import a ki nivo, mem prinsip apliké. Bizin zer finans o mieu nou kapasité.»

La folie des grandeurs

Zinfos Moris rappelle au Premier ministre sortant et ministre des Finances, qu'à l'heure du bilan Rs 47 millions sont partis en fumée avec le projet Heritage City , le complexe sportif de Côte d’Or véritable éléphant blanc au coût de Rs 4,7 millions n'est toujours pas complété selon le cahier des charges.

Après le complexe sportif de Côte d'or au coût de Rs 4,7 millions, un multipurpose sports complexe !
 
L'ex directeur de la MBC, Nando Bodha, recyclé en ministre des Infrastructures publiques et chef de gare pour le projet Metro Express, s'est lancé dans l'événementielle pour célébrer en fanfare les 50 ans de l'Indépendance en tant que président du comité interministériel avec une enveloppe de Rs 58,5 millions !

La cérémonie de lancement du Metro Express Rs 7 millions aux frais des contribuables.

Des frais de bouches à Rs 600 000 et des latrines mobiles à Rs 100 000. Une fiesta, symbole de gaspillage indécent quand on connait le coût de ce projet à plusieurs milliards.

Dans un tout autre genre son collègue Ivan Collendaveloo n'est pas en reste. La compétition semble féroce. Après la mise à pied de Raj Dayal, l'ex ministre de l'environnement pour une sombre affaire de "bal couleurs" qu'il souhaitait nous balancer en pleine poire à l'occasion de Holi la fête des couleurs.

Rs 2 millions pour la fête de Divali 

Le grand patron du CEB ( Central Electricity Board) a claqué Rs 2 millions pour la fête de Divali à la municipalité de Beau-Bassin /Rose-Hill. Tout ceci puisées impunément de la caisse de l’organisme parapublic et des sponsors. 

La Rédaction se réserve le droit de compléter la liste du gaspillage des fonds publics très prochainement...

Rédigé par E. Moris le Mercredi 23 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.