Menu

Politique

Pravind Jugnauth : « Aucun acte de mauvaise conduite ne sera toléré parmi les policiers »


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Novembre 2022



Cela a le mérite d’être clair et limpide. « Aucun acte de mauvaise conduite ne sera toléré parmi les policiers », a déclaré une énième fois le Premier ministre. A force de rabâcher la même chose dans ses discours, il est à espérer que cet avertissement soit respecté.

Pravind Jugnauth assistait ce mercredi, à Vacoas, à une cérémonie concernant 870 nouvelles recrues dans la force policière. Il a demandé qu'il faut traiter tous les citoyens sur un même pied d’égalité. Et Pravind Jugnauth de rappeler aux policiers qu’ils ne doivent pas oublier qu’il y a beaucoup d’attentes, au sein de la population, pour l’adoption d’une approche professionnelle. Le Premier ministre a aussi ajouté qu’il ne doit y avoir aucun doute sur l'intégrité, le dévouement et l'engagement des policiers. Il a rappelé que les brebis galeuses ne seront tolérées nulle part. «Les  brebis galeuses ne seront pas tolérées, que ce soit dans la force policière ou ailleurs dans le service public», a déclaré Pravind Jugnauth.  

Les intentions sont toujours bonnes puisqu'à chaque fois que la police montre des failles, il clame à qui veut l'entendre qu'il souhaite que les institutions concernées agiront promptement : «Bizin sanctionner pou donne l’exemple. Pour cela, il nous faut leur infliger des punitions exemplaires, ce n’est pas à cause de quelques brebis galeuses, il nous faut incriminer toute la force policière.» Sauf que preuve du contraire, les institutions concernées fourmillent de nominations pour plaire au maître du jour. Des 'chamchas' à la solde du pouvoir qui ne font que très peu leur job et souvent eux même impliqués dans des scandales et magouilles.

Il a également assuré que «nous voulons une politique de zéro tolérance par rapport à l’entrée de la drogue sur le sol mauricien». Ce qui n'a pas empêché Geanchand Dewdanee, cet ancien conseiller de ministre d'être arrêté dans le cadre de la saisie record des 135 kilos d’héroïne et de demander sa liberté conditionnelle. Tout comme un rapport de la Commission d'enquête sur la drogue accablant sur les liaisons dangereuses des hommes et des femmes politiques, qui a vu la démission de Roubina Jaddoo-Jaunboccus et celui de Sanjeev Teeluckdharry ou encore plus troublant, celui de Raouf Gulbul, l'ancien Chairman de la Gambling Regulatory Authority, avocat par ailleurs de Pravind Jugnauth. Un rapport qui allègue que ce dernier a utilisé sa position de Chairman de la Gambling Regulatory Authority afin d'aider des trafiquants à blanchir de l’argent provenant du trafic de drogue dans des casinos, des maisons de jeux et aux courses. Embêtant quand on a qui plus est, son épouse qui n'est nulle autre que la chef juge Rehana Mungly-Gulbul.  

Pravind Jugnauth est comme un personnage d'Alice au pays des merveilles. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes alors que Lakwisin est en train de prendre feu...


 

Mercredi 9 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.