Menu



Politique

Pour Bérenger, « le Speaker est un grossier personnage »


Rédigé par E. Moris le Samedi 24 Juillet 2021



Les dirigeants du Rassemblement de l’Espoir étaient face à la presse ce matin. Lors de son intervention, le leader du MMM a commencé par féliciter Nando Bodha pour la création de son parti. Par la suite, il a évoqué les événements qui se sont déroulés au Parlement mardi, notamment l’expulsion d’Arvin Boolell. Sooroojdev Phokeer ne trouve pas grâce aux yeux de Paul Bérenger.

« Il est pire que jamais. C’est un grossier personnage. Je condamne la suspension d’Arvin Boolell ainsi que le Premier ministre qui a présenté la motion », a-t-il déclaré. 

Le Temple de la démocratie souillée par le Speaker Sooroojdev Phokeer

Paul Bérenger a aussi dénoncé le fait que le ministre des Finances n’ait pas répondu franchement à la Private Notice Question et a refusé de donner des informations. Il a aussi dénonce ce qu’il qualifie « d’abus » du gouvernement de faire de sorte que les quatre derniers intervenants sur un projet de loi émanent toujours du gouvernement. « Ils se sont arrangés pour que, mardi prochain, Alan Ganoo, Steven Obeegadoo, le Premier ministre et Renganaden Padayachy soient les derniers à parler. C’est d’une lâcheté sans nom. Cela n’existait pas dans le passé. Le Speaker est coupable aussi », a déclaré Paul Bérenger.

Samedi 24 Juillet 2021


1.Posté par ken le 29/07/2021 11:48
Sir bérenger ena 2 langage ene cout li dir speaker la pas bon mais li pa dir ki faute speaker la fér kan li ti dan pays israel ou arabie kan zot ti decide rapel li à moris. morisien pa pé compren comment ou capav dire missié li pa bon la dan parlement quand li mett zot déor mé en mème temps ou palé dir ki lin fauté labas moi mo pensé zot toute aprè joué un comedy komics dan parlement pou okip lé temp après 4 an zot vini dir ki zot pou capav change système.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.