Menu


Politique

Pour Atma Bumma, la campagne pour les législatives a démarré


Rédigé par E. Moris le Samedi 17 Août 2019



Pour le candidat du Mouvement patriotique, nous sommes à  l’aube de la campagne pour les prochaines législatives.

Il affirme qu’il faut « jouer le jeu démocratique », même s’il dit être persuadé qu’il n’y aura finalement pas de partielle. « C’est une diversion. Nous savons quel est l’objectif ultime, c’est-à-dire les législatives », a-t-il déclaré. 

Atma Bumma a été le premier candidat d’une des grosses écuries – du moins ceux ayant un député à l’Assemblée nationale – à remplir les formalités pour le dépôt de candidatures. Avant lui, les candidats indépendants et ceux représentants les formations extraparlementaires ont défilé à la Simadree Virahsawmy State Secondary School à Rivière-du-Rempart. 

Parmi, on retrouve le candidat du Front Solidarité Mauricien, Awatar Goorooduthsing. Cehl Meeah, le leader, a indiqué que sa formation entend montrer qu’elle a une assise dans cette circonscription. « Nous entendons honorer le droit démocratique », a-t-il déclaré. 

Du côté de 100% Citoyens, c’est le secrétaire général Dev Sunassee qui sera aligné. Après avoir rempli les formalités ce matin, il a déclaré que la « démocratie est malade» et qu’il était important pour parti naissant «d’être de la partie».

Deeshvy Ragpot, candidate du mouvement En Force Maurice, n’est pas passée inaperçue. Cette enseignante de 30 ans, habitant Floréal, affirme que sa formation « croit dans une île Maurice débarrassée de la corruption et du pouvoir dynastique ». Sa candidature, dit-elle, représente «un message d’espoir et de renouveau». 

Le candidat indépendant Parvez Rostom a aussi marqué les esprits. Car c’est un rouge vif, un partisan déclaré du Parti travailliste. D’ailleurs, ses propos sont révélateurs. « J’espère que Pravind Jugnauth ne bluffe pas », a déclaré cet entrepreneur de 41 ans, habitant Morcellement St-André. 

Soulignons que Deyvindrah Sunassee, un planteur de Poudre d'Or Hamlet, a été le tout premier candidat à se rendre à la SSS Simadree Virahsawmy. 

Vers 12h30, 20 personnes au moins avaient rempli les formalités pour être candidates à ce scrutin partiel. C’était avant l’arrivée des candidats du PTr et de l’alliance gouvernementale.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.