Menu



Faits Divers

Pot-de-vin de Rs 5 000 : La prison pour le sergent de police


Rédigé par E. Moris le Vendredi 23 Juillet 2021



Rs 5 000… et toute une vie gâchée ! Un sergent de 51 ans a été condamné mercredi à un an de prison par la Financial Crimes Division de la cour intermédiaire.

Il a été reconnu coupable d’avoir sollicité un pot-de-vin le 29 mai 2014 à Mahébourg. Un constable de 51 ans, accusé de trafic d’influence dans cette affaire, a obtenu l’acquittement. Le sergent était suspendu depuis septembre 2016. Il aurait sollicité Rs 5 000 à un « attendant » de 35 ans afin de classer un accident de la route.

Le constable, pour sa part, aurait sollicité Rs 6 000 du même « attendant ». Il arguait qu’il aurait pu utiliser son influence auprès du Forensic Science Laboratory concernant l’alcooltest auquel le conducteur a été soumis. Les deux policiers avaient plaidé non coupable.

Le conducteur a déjà été condamné pour conduite en état d’ivresse. Il serait un adepte de Bacchus. Le 29 mai 2014, il a été impliqué dans un accident. La voiture qu’il conduisait s’est retrouvée dans un caniveau à Rivière-des-Créoles. Il a déclaré qu’il est rendu chez lui et a consommé de l’alcool avant de revenir sur le lieu de l’accident où se trouvait le sergent. Il l’a accompagné au poste de Mahébourg où la demande de Rs 5 000 a été faite pour que l’accident ne soit pas signalé et qu’il ne soit pas soumis à un alcotest.

Le témoin a indiqué qu’il a refusé. Le sergent lui a alors demandé d’aller rencontrer un autre policier. Ce dernier lui aurait aussi sollicité de l’argent. Le sergent a fait appel de la sentence.

Vendredi 23 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.