Menu



Faits Divers

Port-Louis dans tous ses états: Incendie au Caudan, explosion de bonbonne de gaz et alerte à la bombe


Rédigé par E. Moris le Mardi 23 Novembre 2021



La force policière est en alerte depuis une dizaine de jours. On se rappelle que jeudi dernier, une explosion a retenti sur le toit du bâtiment Emmanuel Anquetil qui abrite plusieurs ministères et départements de l’État.. Après quoi, un incendie s’est déclaré.

Lorsqu’il a été découvert qu’il y avait des travaux de waterproofing sur le toit de l’immeuble, on avait tous pensé que cela devait forcément être l’origine de l’incident. Que nenni ! Selon le rapport préliminaire des pompiers, les travaux de « waterproofing » n’ont pas causé l'incendie. C’est ce que soutiennent les premières conclusions du rapport préliminaire. Le document a été soumis vendredi. Le contracteur avait terminé les travaux vers 13h30 jeudi. Ses hommes ont quitté les lieux une heure plus tard. Certes, six bonbonnes de gaz et d’autres matériaux se trouvaient sur le toit. C’est vers 15h30 qu’un début d’incendie a été signalé et, quelques minutes après, deux bonbonnes de gaz ont explosé.

Ce mardi 23 novembre, concernant l'alerte à la bombe au batiment Célicourt à Port Louis : « Il s’agissait d’une mauvaise plaisanterie », affirme l’Inspecteur Coothen, après que la police et les membres de l’Explosive Handling Unit de la Special Mobile Force ont passé le bâtiment au peigne-fin. Rappelons que le bâtiment abrite aussi l’Information and Communication Technologies Authority.

Rappelons que le  11 novembre dernier, un incendie s’est déclaré au rez-de-chaussée de Barkly Wharf, dans l’aile du Craft Market. Les pompiers de Port-Louis et de Coromandel sont arrivés sur les lieux dix minutes plus tard et ont sécurisé le site. Aussitôt alertée, la direction du Caudan Waterfront s’est mise en contact avec les locataires des bureaux de Barkly Wharf afin de s’assurer que les employés de ces bureaux n’étaient pas présents au moment de l’incendie. Trois personnes étaient restées bloquées dans le bâtiment : deux employés de l’entreprise Nedcor, installée au 5e étage, et un agent de sécurité, en poste dans le Control Room, sur le toit.

Mardi 23 Novembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.