Menu



Société

Pomponette : Aucune charge retenue contre David Sauvage


Rédigé par E. Moris le Lundi 16 Septembre 2019



Un représentant du bureau du directeur des poursuites publiques (DPP) à la cour de Souillac a annoncé ce lundi 16 septembre qu'aucune charge n'est retenue contre David Sauvage de Reziztance ek Alternativ (ReA).

Pour rappel, David Sauvage, militant écologique a été invité à se rendre à Chemin Grenier où les policiers ont procédé à son arrestation sous la charge de « Rogue & Vagabond » le 21 février dernier?

Il lui est reproché d’avoir participé à une manifestation de Aret Kokin Nu laplaz le 11 mars 2018 sur la plage de Pomponette. 

A noter que le combat de David Sauvage contre le projet de Beachcomber Hotels, aux Salines Rivière-Noire, est connu de tous, cet avertissement viserait selon Stefan Gua à décourager les militants du collectif.

Sur la page Facebook de ReA, les membres ont affirmé que la décision du bureau du DPP démontre qu’ils avaient raison de parler de «tentative d’intimidation». «Bann propo DPP klerman donn Rezistans ek Alternativ rézon kan li dénons arestasyon David kouma enn ak intimidasyon politik. Réprézantan DPP inn vinn dir dan lakour ki lapolis pa ti konsilté li avan azir. Sé swit a déklarasyon réprézantan DPP ki Mazistra finn dismiss tou sarz kont David».

 

Lundi 16 Septembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.