Menu

Société

Police Trou Fanfaron : Interrogé, Raouf Khodabaccus autorisé à rentrer chez lui, mais continue sa lutte


Rédigé par E. Moris le Lundi 23 Mai 2022

Encore un pataquès qui fait pschiiit ! Les arrestations arbitraires continuent de plus belle sur une île qui est au bord de l'explosion. La police joue-t-elle sciemment avec le feu ?



Après les arrestations dans la journée de samedi 21 mai, de l’assistant secrétaire général du MMM et porte-parole des plaisanciers de la région, Tony Apollon assistant secrétaire général du MMM, Moonsamy Gounden représentant de la plateforme Aret Kokin Nu La Plaz, Vishnu Marday et Sylvain Seblin, deux plaisanciers, au Mahébourg Waterfront, par la police pour rassemblement illégal, dans une opération «tank vide», voici celui de l'activiste sociale Raouf Khodabaccus.

Interrogé au poste de police de Trou Fanfaron, le membre de Linion Pep Morisien, Raouf Khodabaccus, a été autorisé à rentrer chez lui. Rappelons qu'il était dans les rues de la capitale Port-Louis, en début d’après-midi pour fixer une banderole en vue de l’opération escargot de 20 km/h prévue ce mardi en signe de protestation contre la hausse des prix des carburants. C'est sa parole contre celui d'un policier. Mais il aurait été interpellé par un petit bonhomme en bleu qui l'aurait copieusement insulté, s'en est suivi une altercation verbale du même ordre.

A la sortie de son interrogatoire et face à la presse, Raoud Khodabaccus a déclaré qu'il continuera la lutte pour faire baisser le prix de l'essence. Il est représenté par Me Rama Valayden.

 

Lundi 23 Mai 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.