Menu


Politique

Pluie de critiques sur les pages officielles de Kavy Ramano et Kalpana Devi Koonjoo-Shah


Rédigé par E. Moris le Dimanche 6 Septembre 2020



Le lancer de tomates. De nos jours, ce comportement rarissime est une provocation préméditée. Cette pratique avait cours au XVIIIe siècle. À cette époque, une représentation théâtrale ne ressemblait en rien à ce que l’on connaît. Le public du parterre, exclusivement masculin et très populaire, assistait au spectacle debout. Les personnes parlaient, apostrophaient les comédiens, tout en mangeant et en buvant ce qu’elles achetaient à la taverne installée au sous-sol du théâtre.

Au XVIIIe siècle, on bombardait des aliments voire des excréments

Dans cette ambiance survoltée, il n’était pas rare que les spectateurs bombardent la scène de déchets alimentaires (voire d’excréments) si la pièce ne leur convenait pas. 

A l'ère des réseaux sociaux, le spectacle et les comportements outranciers ont perduré, hormis les jets de nourriture. A la différence c'est une pluie d'insultes qui s'abat sur les personnages politiques qui se mettent en scène dans les conférences de presse, des interventions télévisées ou radios ou en vidéos sur leurs pages officielles.

Depuis 24 heures, les ministres du gouvernement, dans un souci de retrouver la confiance perdue avec leurs électeurs, ont décidé dans une stratégie de communication, de publier des vidéos où ils expliquent ce qu'ils font.

Malheureusement, comme le prouve cette capture d'écran, si le lancer de tomates n'existe plus, c'est un torrent de critiques nourrie à l'égard des élus de la République. Kavi Ramano et Kalpana Devi Koonjoo-Shah en font les frais à leurs risques et périls...who's next ?
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.