Menu

Société

Pluie de Precautionary Measure contre la Special Striking Team de l'ASP Jagai


Rédigé par E. Moris le Lundi 28 Novembre 2022



Sale ambiance en cette fin d'année à l'île Maurice. Un climat de terreur règne depuis les arrestations arbitraires ou en raison des accusations de trafic de drogue à l'encontre de toutes personnes n'étant pas en génuflexion devant le Premier ministre et de sa politique. Après avoir tenté de censurer les internautes pas une loi scélérate, le gouvernement en place continue des méthodes de répression digne de la Corée du Nord.

Depuis l'arrestation de l'activiste engagé Bruneau Laurette et de son fils pour une supposée trafic de drogue et possession d'armes à feu, c'est un véritable défilé de citoyens qui ont pris des «Precautionary Measure» contre la Special Striking Team. Après les membres et les proches de Bruneau Laurette, sa compagne, sa fille, son beau-frère, sa bele-soeur, puis des activistes comme Ivann Bibi, Percy Yip et Alain Malherbe, c'est au tour de Namrata Teeluckdharry, l'épouse de l'avocat Sanjeev Teeluckdharry, qui s'est rendue au poste de police de Piton dimanche soir.

Rappelons que la Special Striking Team avait fait une descente chez sa mère (Nandita Gaya) à Rose-Hill, sans rien trouver de compromettant. Hasard du calendrier, peu de temps après, une perquisition a eu lieu au domicile de l'activiste Bruneau Laurette à Petit Verger, St-Pierre, avec une arrestation à la clé.

Notons que toujours dans une politique de "vengeance" et de bassesse, Sadna Teeluckdharry, soeur de Sanjeev Teeluckdharry, qui était responsable de la radio à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), a été mutée à la section production au mois de novembre de cette année.
 

Lundi 28 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.