Menu



Société

Pluie d'hommages de la classe politique après la mort de SAJ


Rédigé par E. Moris le Vendredi 4 Juin 2021



"Mon fils, ne te réjouis pas de la mort de ton adversaire, car tu vas bientôt devenir son voisin". - Une citation de Khadidja Sohbi. C'est ainsi que dès l'annonce du décès de Sir Anerood Jugnauth, les ennemis et adversaires politiques ont été unanimement respectueux dans leur hommage au défunt, mettant de côté leur divergence politique.

"Tristesse", "gratitude", "respect"... De nombreux politiques de tous bords, ont réagi à la mort de l'ancien président et Premier ministre. Une annonce qui fait réagir l'ensemble de la classe politique, les figures actuelles comme ceux qui ont travaillé à ses côtés. 

Showkutally Soodun : « Zordi monn perdi enn papa » 

L'ambassadeur "itinérant" Showkutally Soodun, un brin mélodrame était en pleurs après l’annonce du décès de Sir Anerood Jugnauth sur les ondes d'un plateau radio. « Zordi monn perdi enn papa », a-t-il déclaré. Rappelons que ce dernier n'a jamais nié d'être prêt à «travay esclave pou SAJ la nuit ek li zour, même si li bat mwa, li zour mwa, maltraite mwa. Gouvernement pou kit mwa mé zamais mo pou kit li.»

Roshi Badhain : « Mo souhete ki SAJ gagn ‘moksha’ pou so bann bon travay ki li finn fer dan so lavi. Et que son âme repose en paix éternellement ».

Le leader du Reform Party n'a jamais caché  vouer son admiration pour l’ancien Premier ministre malgré des relations compliquées avec le fils de SAJ, Pravind Jugnauth. 

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a rendu hommage à SAJ sur Twitter

Narendra Modi qualifie feu sir Aneerood Jugnauth de grand leader et homme d’État, d’architecte de l’île Maurice moderne, celui qui a forgé une relation bilatérale spéciale entre l'Inde et notre pays. Il a joint à cet hommage ses sympathies à la famille Jugnauth.

Le ministre indien des Affaires étrangères, le Dr Subrahmanyam Jaishankar : "Profondément attristé d'apprendre le décès de sir Anerood Jugnauth, ancien président et premier ministre de l'île Maurice. Un leader imposant et un ami spécial de l'Inde. Je me souviens encore de sa chaleur et de sa gentillesse la dernière fois que je l'ai appelé."

Ivan Collendavelloo : « Sir Anerood Jugnauth a emmené le pays à bon port », selon Ivan Collendavelloo.

Arvin Boolell : « Une personne d’une grande simplicité. Il a été un grand politicien et un grand leader de parti ». Sollicitée sur les ondes d'une radio privée, Arvin Boolell confesse avoir eu une relation « aigre-doux » avec sir Anerood Jugnauth. Mais précise : « an deor larenn politik nou finn touzour ena enn respe mutuel ».

Le leader du PMSD et leader de l'opposition Xavier-Luc Duval salue celui qui « a marqué l’Histoire du pays de par sa contribution à son développement économique et social » et celui qui a été « six fois Premier ministre, en marquant l’histoire du pays de par sa contribution à son développement économique et social ». 

Navin Ramgoolam, leader du Ptr : «C’est une page de notre histoire qui se tourne », déclare Navin Ramgoolam.  «Mo attristé par sa nouvelle la; c ene page de nou l’histoire ki finn tournée.
En tant qui ene Ex-PM mo souhaite SAJ repose en paix dans so ultime voyage. Mo condoléances à sa famille et tous so bann sympathisants qui retrouve zot orphelins zordi...RIP SAJ »


Nando Bodha, ancien ministre, considéré comme le fils spirituel de SAJ : « L’île Maurice moderne doit énormément à sir Anerood Jugnauth ». L’ex-secrétaire du Mouvement socialiste militant affirme que l’ancien Premier ministre était quelqu’un qui avait une vision d’une « île Maurice de progrès ». 

Joanna Bérenger, députée du MMM et fille de Paul Bérenger «C'est un personnage important de l'histoire politique du pays qui disparaît.»

Rama Valayden, homme de loi et membre du Groupe de Réflexion Emmanuel Anquetil : «May God Bless Him.»


Vincent Degert, ambassadeur de l’Union européenne à Maurice : «très peiné par la mort de sir Anerood Jugnauth qui au sortir de l’indépendance a résolument conduit Maurice sur la voie du développement tout en consolidant la jeune démocratie. L’UE salue ses réalisations.»

 

Vendredi 4 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.