Société

Planet FM licencie 16 employés mais garde ses "vedettes"

Samedi 15 Juin 2019

Cette radio lancée sous fond de polémique en obtenant sa licence dans un grand cafouillage continue à faire des vagues.

Une plateforme d'information qui se dit “indépendante” mais dont les entretiens d'embauche ont été conduit par nul autre que Akilesh Roopun, attaché de presse à l'époque de...Vishnu Lutchumeenaraidoo. Alors que s'agissant de Mayfair and Purely Communications Ltd, la société est gérée par Vedan Choolun, qualifié de “proche” du pouvoir.

Après les diverses allégations de détournement et les plaintes en guise de règlement de comptes des différents directeurs, Planet FM licencie. Ils sont 16 à devoir prendre la porte de sortie après une arrivée en grande pompe. 
Comment s’est fait le choix de ceux qui ont été éjectés du navire ? Il y a plusieurs hypothèses. Certains parlent de personnes ayant été choisies personnellement par Vedan Choolun. D’autres évoquent des salaires supérieurs à ceux du marché.

Dans un communiqué bourré de faute d'orthographe, Planet Fm parle de «restructuration» et «des mesures drastiques inévitables» concernant la «mauvaise gestion de l’ancienne direction avec des salaires exorbitants», ce qui fait dire à certains, que de garder autant d'animateurs "vedettes" sur une radio qui prend l'eau, c'est rejouer le Titanic en connaissant la fin du film. 
 

Rédigé par E. Moris le Samedi 15 Juin 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.