Menu



Santé

Plaintes : le ministère de la Santé passe à l’offensive


Rédigé par E. Moris le Mercredi 19 Mai 2021



Le mot d’ordre est clair. Il faut sanctionner les patients qui font de la rétention d’information. Ainsi, après Riad Hallemuth à New Grove, une habitante de Vallée Pitot fait l’objet d’une plainte de la part d’un officier du ministère de la Santé.

Il s’agit de l’épouse du caretaker du collège GMD Atchia, positif lui-aussi. Apparemment, son épouse a refusé de donner les noms des personnes avec qui elle a été en contact les jours précédents son résultat positif.

C’était après son admission en quarantaine à l’hôtel Victoria, à Pointe-aux-Piments. Mais sa fille, elle-aussi admise en quarantaine, a expliqué qu’elle avait accompagné sa mère à la rue Magon, Plaine-Verte. C’est le surintendant de l’hôpital A.G. Jeetoo qui a consigné la plainte. L’épouse est une femme au foyer.

Mercredi 19 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.