Menu



Justice

Plainte constitutionnelle de Shakeel Mohamed contre le Speaker


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Décembre 2020



Le Whip de l’opposition est passé à l’attaque hier. Dans un affidavit juré en cour suprême, Shakeel Mohamed a accusé carrément Sooroojdev Phokeer d’avoir enfreint, si ce n’est violé, plusieurs sections de la Constitution de par ses actions.

Ainsi, le député du no 3 demande à la cour suprême d’émettre un ordre stipulant que le Speaker de l’Assemblée national a enfreint de manière flagrante les sections 1, 3, 12, 16, 31 et 48 de la Constitution. Shakeel Mohamed revient aussi sur la séance du 17 novembre au cours de laquelle il a été expulsé, named et suspendu pour quatre séances.

Il demande à la justice de déclarer la décision de l’expulser, et ce qui a suivi, d’illégale, nulle et non avenue. L’affaire sera appelée le 14 janvier 2021 à 9h30. Pour Shakeel Mohamed, la façon de faire du Speaker relève de l’abus de pouvoir. Il soutient que l’objectif de Sooroojdev Phokeer est de « museler l’opposition ».

Mercredi 9 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.