Menu

Environnement

Plage de Wolmar : Surveillance accrue des travaux devant l'hôtel de la belle-famille de Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Lundi 4 Juillet 2022

Le couple et la famille Jugnauth font les frais d'une surveillance accrue. Les dépenses faramineuses de l'Etat au profit des proches du gouvernement ont mis à mal la confiance des Mauriciens envers le gouvernement et le Premier ministre.



@ Nalini Burn
@ Nalini Burn
C'est ainsi que les travaux pour stopper l'érosion dans le lagon de Walmar à Flic-en-Flac, face à l'hôtel qui appartient à la belle-famille de Pravind Jugnauth, où son épouse Kobita est actionnaire, font l'objet de toutes les attentions. En août 2021, Sands Suites Resort and Spa  (SSRS) aurait déposé un Environmental Impact Assessment (EIA) afin d’obtenir un permis EIA pour des travaux de « Beach Rehabilitation and Maintenance. » Et le 17 mars 2022, l’hôtel obtient son Certificat EIA assorti de pas moins de 44 Conditions.
Paul Lismore : The masters of escapology, the Jugs are way ahead of Houdini

Selon le rapport de l'EIA, rapportée sur la page Facebook de Nalini Burn, activiste et militante écologique, "une épi artificiel (groyne) proposé à la limite de bail et à hauteur de la haute marée pose de forts risques d’impacts érosifs en aval des courants qui longent le littoral de Flic en Flac vers Tamarin, et que l’EIA minimise : Car ni les voisins ni la partie de plage à côté n’existent selon le rapport EIA et ne sont prises en compte dans la modélisation faite. Le libre passage vers le sentier dans le petit bois vers Tamarin, très fréquenté par usagers, résidents et touristes, sera obstrué."

Paul Lismore : Good governance in our Etat de droit

Grâce à la vigilance de quelques citoyens engagés, des réunions ont permis des consultations avec le promoteur pour déboucher sur des études concernant la position des brise-lames et que les conditions soient respectées.

@ Nalini Burn
@ Nalini Burn

@ Nalini Burn
@ Nalini Burn

@ Nalini Burn
@ Nalini Burn


Lundi 4 Juillet 2022


1.Posté par Caro le 04/07/2022 16:51
Tout ceci est bidon et ne sert qu à privatiser la plage!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.