Environnement

Plage de Beau Champs : West Coast Lesisure LTD et le ministère de l’Environnement objectent à la demande d’AKNL

Jeudi 23 Mai 2019

Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) en appelle au ministre de l’Environnement, Etienne Sinatambou, à ses responsabilités : «Aret kokin laplaz ar piblik, aret ek sa bann permi EIA manti manti-la !»


Le Gouvernement compte privatiser 600 mètres de plage de sable blanc à Bel Ombre dans le Sud de Maurice pour répondre aux désirs d'un promoteur hôtelier, la compagnie West Coast Leisure Ltd. 

Le lieu est non seulement d’une beauté rare, il recèle un environnement qui est des plus fragiles : des marécages côtiers, mais aussi un lagon dans lequel les coraux sont d’une santé époustouflante comme il n’en existe quasiment plus à présent le long des côtes. 

Aret Kokin Nou La Plaz conteste l’octroi du permis Environment Impact Assessment (EIA) à West Coast Leisure Ltd concernant le projet hôtelier à Bel-Ombre. Un permis que le collectif demande au ministre Sinatambou d’annuler, estimant que ce projet hôtelier ne réunit pas les conditions nécessaires, qui plus est au milieu d’une zone humide et protégée. 

AKNL fait également ressortir qu'il n'y a aucune mention des Environmentally Sensitive Areas (ESA), «ni des wetlands, ni du lagon, ni des dunes de sable». Le collectif va plus loin, en alléguant que «finn servi guidelines pou irigasyon olye servi guidelines for coastal water quality».

Le Collectif a fait appel de cette décision devant la Cour suprême en présentant une motion devant le tribunal de l’environnement pour réclamer le statu quo en attendant le verdict de la plus haute instance judiciaire de Maurice.

Les représentants légaux de West Coast Lesisure LTD et le ministère de l’environnement ont objecté à cette demande, devant la magistrate Jayshree Ramful-Jhowry. Ils devront communiquer leurs motifs d'objection le 04 juin prochain.

 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 23 Mai 2019