Menu

Régions Océan Indien

Place aux débats sur la pétition électorale visant Johnson Roussety


Rédigé par E. Moris le Vendredi 22 Juillet 2022



Une semaine. La cour suprême a réservé les dates de la semaine prochaine pour écouter la pétition électorale réclamant l’invalidation de l’élection de Johnson Roussety. L’affaire sera prise sur le fond du 25 au 29 juillet. Ainsi en ont décidé les juges Gaitree Jugessur-Manna et Denis Mootoo lundi.

Jean Richard Payendee et Jean Noel Samoisy, les deux candidats battus de l’OPR dans la région No 5, soutiennent que Johnson Roussety n’était pas apte à se porter candidat aux élections régionales en février 2022. Ils affirment, dans leur pétition, qu’il avait quitté Rodrigues le 14 mars 2021 et n’est retourné qu’en janvier 2022. Johnson Roussety est allé travailler comme chargé de cours dans une université australienne. De ce fait, selon le tandem Payendee-Samoisy, il n’était pas dans l’île durant les 6 mois précédant les élections. Et ce de fait, sa candidature aurait dû être invalidée. Rappelons qu’une première offensive de Johnson Roussety pour faire rejeter la pétition électorale n’a pas eu de succès. La cour suprême a déclaré qu’il y a suffisamment d’éléments pour des débats.

Vendredi 22 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.