Menu



Justice

Péttions électorales: Obeegadoo s’émeut d’une histoire de place dans la hiérarchie


Rédigé par E. Moris le Vendredi 23 Octobre 2020



Steven Obeegadoo est homme à en faire tout un plat d’un détail ! Mais cette fois, le détail l’arrange.

Ainsi, en cour suprême, il s’appuie sur le fait qu’il n’est pas classifié comme défendeur principal pour faire annuler la pétition électorale logée contre lui. En effet, dans la pétition électorale logée par Adrien Duval, Steven Obeegadoo est qualifié de codéfendeur. Ce qui, selon lui, est une faute en droit étant donné que la pétition électorale vise à lui faire perdre son siège. De ce fait, il devrait être le principal défendeur. 

Un de ses avocats a indiqué que le pétitionnaire avait été informé qu’il lui fallait revoir sa copie et mettre Steven Obeegadoo comme défendeur principal, mais ne l’avait pas fait. Quant à Me Jacques Panglose, qui représente Adrien Duval, il affirme qu’il n’y a aucune obligation, dans le cadre d’une pétition électorale, de qualifier le candidat élu comme défendeur. Il affirme aussi que le codéfendeur jouit du même champ d’action que le défendeur. Du côté de la commission électorale, l’on affirme qu’on retarde les choses en déposant des motions sur des motions. Les juges ont réservé leur décision.

Vendredi 23 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.