Menu



Justice

Pétition électorale : encore un renvoi en raison d’un point de droit


Rédigé par E. Moris le Mardi 14 Septembre 2021



Pétition électorale : encore un renvoi en raison d’un point de droit
L’affaire concerne les résultats dans la circonscription no 1. C’est Arianne Navarre-Marie, sortie quatrième mais nommée best loser tout de même, qui réclame un recomptage des voix.

Après la mise en forme, l’affaire devait être prise sur le fond ce mardi en cour suprême. Toutefois, il y a eu un rebondissement de dernière minute. Le représentant légal de l’Electoral Supervisory Commission a soulevé un point de droit. Me Gavin Glover, qui représente la pétitionnaire Navarre-Marie, a laissé entendre qu’il s’agit d’une tactique pour gagner du temps. Mais les procédures font que toutes les parties ont été convoquées en cour ce jeudi afin de faire connaître leur position concernant le point de droit soulevé par l’Electoral Supervisory Commission.

Me Gavin Glover, qui représente la candidate MMM, sortie 4e lors du scrutin de 2019, affirme qu’il est habitué désormais avec des motions qui émanent d’avocats qui ne représentent pas les principales parties visées.

À l’issue de l’audience du jour, il a fait la déclaration suivante aux journalistes. « Nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Mais nous sommes désormais habitués à des motions présentées par des avocats qui ne représentent pas des parties visées principalement », a-t-il déclaré.

Mardi 14 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.