Menu



Justice

Pétition électorale de Jhuboo : une petite gifle pour le bureau du commissaire électorale passée inaperçue


Rédigé par E. Moris le Mercredi 1 Septembre 2021



Certes, la pétition électorale d’Ezra Jhuboo a été rejetée. Certes, le camp du gouvernement jubile alors que le camp de l’opposition est en pleurs. Évidemment, la MBC s’en est donné à cœur joie, tout comme Alan Ganoo qui soutient que ses camarades et lui n’auraient jamais fait quelque chose d’irrégulier. Des « camarades » qu’il ne côtoyait pas avant la dernière campagne électorale. Et bien sûr, quelques « aboyeurs » du gouvernement, qui vivent de la manne de Pravind Jugnauth, en se drapant dans la mince aura de respectabilité qui leur reste, ont commenté comme d’habitude la nouvelle. 

Dans les faits, c’est un excellent jugement, très explicatif de Gaitree Jagessur-Manna et Denis Mootoo. Que dit-il ? Tout simplement que le candidat battu de l’Alliance Nationale « n'a pas réussi à prouver de lien entre la salle des ordinateurs et le processus physique de physique de dépouillement manuel », ainsi que l'exercice de récapitulation et la proclamation des résultats. De ce fait, les juges disent qu’ils ne peuvent accéder à la demande d’Ezra Jhuboo d’un recomptage partiel des bulletins. 

Mais un aspect sur lequel on ne s’attarde pas, c’est que les deux juges ont donné raison à Ezra Jhuboo sur un aspect. Ils ont indiqué que les candidats auraient pu et auraient dû avoir été informés de la présence de la salle informatique dans l'enceinte du centre de dépouillement. Pour Gaitree Jugessur-Manna et Denis Mootoo, cela aurait évité bien des désagréments inutiles. Ils ont même précisé que la pétition électorale du candidat battu Jhuboo n’aurait pas lieu d’être. 

C’est quelque part une petite gifle pour le bureau du commissaire électorale. Car pour le tandem Manna-Mootoo, le fait de ne pas informer les candidats de ce petit détail a créé une situation où des doutes ont été émis sur l'intégrité du processus de comptage. Néanmoins, ils soulignent qu’il ne suffit pas de démontrer qu’il y a irrégularité pour obtenir un recomptage des voix. Celle-ci doit influer sur les résultats. La barre est élevée.

Mercredi 1 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.