Menu



Justice

Pétition électorale : Pas corruption mais vision, soutient Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Mercredi 21 Juillet 2021



L’audition de Pravind Jugnauth, dans le cadre de l’affaire liée à la pétition électorale de Suren Dayal, s’est poursuivie ce matin devant les juges David Chan et Karuna Devi Gunesh-Balaghee.

Il a beaucoup été question de la promesse d’augmenter la pension de vieillesse le 1er octobre. Mais Pravind Jugnauth est remonté jusqu’à 2014, notamment la décision de l’Alliance Lepep d’augmenter la pension de vieillesse. Il a expliqué que c’était pour valoriser la grande contribution des seniors à notre économie.

Il a rappelé que l’adversaire d’alors, l’alliance PTr-MMM, était opposée à cette promesse. Sa promesse du 1er octobre d’augmenter la pension de vieillesse à Rs 13 500 dans le prochain mandat cadre avec sa vision de rehausser le niveau de vie du troisième âge.

Il insiste qu’il avait le droit de partager cette vision avec les vieux ce jour-là et que celle promesse ne relève d’un acte de corruption mais d’un partage de vision. Mais plus important, il soutient que le gouvernement sortant était si populaire en 2019 que tenir le scrutin à un n’importe quel date n’aurait rien changé aux résultats.

Mercredi 21 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.