Menu



Société

Pétards et feux d’artifice pour les fêtes : Un marché lucratif


Rédigé par E. Moris le Mardi 10 Décembre 2019

C’est une tradition d’accueillir la nouvelle année au son des pétards et feux d’artifices à Maurice. Symbole de fête pour beaucoup, les pétards feraient fuir les mauvais esprits, selon les plus superstitieux.



Feux d’artifices et pétarades seront de nouveau au rendez-vous pour les fêtes.

L’importation de ces produits qui font partie du folklore de l’île a encore augmenté en cette période. Selon les chiffres de la MRA, 20 millions de roupies de pétards ont été importées de janvier à novembre 2019. Rien que pour octobre et novembre, les importations s’élevaient à 7,2 millions de roupies. 

Le budget pour l’achat des pétards pour la fin d’année tourne autour de Rs 1 000

Selon Statistics Mauritius, entre janvier et septembre 2018, un total de 94 091 kilos de pétards ont été importés, principalement de Chine. Ceux venant de La Réunion représentent 540 kilos du total importé pendant cette période soit près de Rs 38 M.

Rappelons que l'année dernière, la Beach Authority avait interdite les pétarades pour le Nouvel An, sur les différentes plages publiques de l'île pour des raisons de sécurité des pique-niqueurs et du public.

Quant aux hôtels, ils devaient rechercher un permis de la Beach Authority pour tirer des feux d’artifice.


 

Mardi 10 Décembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.