Menu


Politique

Personne ne semble regretter Collendavelloo


Rédigé par E. Moris le Vendredi 26 Juin 2020



« Décision courageuse », « signal très fort »… La révocation d’Ivan Collendavelloo ne semble attrister personne.

En revanche, beaucoup se réjouissent de la décision de Pravind Jugnauth de révoquer son numéro 2. Et certains, les politiques, souhaitent que la guillotine continue de s’abattre sur des têtes au sein du gouvernement. Mais la société civile, elle, aimerait que le gouvernement aille au fond des choses.

Ainsi, Manisha Dookhony, cofondatrice de Mauritius Society Renewal, et très proche des membres de Lakwisin, trouve dans la révocation du Premier ministre adjoint un signal fort et positif. Elle estime que les allégations faites sont sérieuses et que Pravind Jugnauth a eu raison d’appliquer le couperet. Même si cela ne signifie pas qu’Ivan Collendavelloo soit coupable.

Quant à Rajen Bablee, de Transparency Mauritius, il soutient qu’il faut faire la lumière sur toute l’affaire. D’autant que les allégations de corruption gâchent l’image du pays.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.