Menu



Politique

« Persona non grata », Soodhun officialise sa présence chez les Arabes


Rédigé par E. Moris le Lundi 5 Avril 2021



Showkutally Soodhun, l'ancien ministre du Logement et des terres qui avait démissionné à la suite d'un scandale sous le mandat de l'Alliance Lepep, reste en poste en Arabie saoudite comme ambassadeur "itinérant".

Tel un dromadaire dans sa traversée du désert, Soodhun roule sa bosse

C'est sur sa page officielle que l'ancien président du MSM, se réjouit de rencontrer Son Excellence le vice-ministre des affaires étrangères, Walid bin Abdul Karim Al-Khuraiji à Ryad en Arabie Saoudite.

Et souligne, comme un pied de nez à ces adversaires politiques, que ce sont rumeurs infondées de « persona non grata » qui ont été diffusées par des personnes mal intentionnées, puisqu'il a eu cette rencontre. Il dément également la fermeture de l'ambassade à Riyad et confirme qu'à la demande d'assistance de Maurice pour la vaccination contre le COVID-19, l'Arabie saoudite, à travers le Centre d'aide humanitaire et de secours Roi Salman (KSRelief), a déjà approuvé un don de 500 000 USD d'équipements récemment pour lutter contre la pandémie.

Rappelons que le 30 mars dernier, le Speaker de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phooker a expulsé Patrick Assirvaden, Arvin Boolell, Paul Bérenger et Rajesh Bhagwan de l’Assemblée nationale pour la séance du jour. Selon Sooroojdev Phokeer a indiqué qu’une question, posée par Patrick Assirvaden la semaine dernière, mettait Maurice dans un embarras diplomatique. « Le député Patrick Assirvaden a demandé si Showkutally Soodhun était persona non grata aux… Émirats arabes unis. Cette question est infondée et mal placée » , a précisé le Speaker. 

Sooroojdev Phokeer a ajouté qu’il allait user de ses prérogatives pour que cette question soit supprimée du Hansard et de la vidéo des travaux parlementaires. 

Le Premier ministre a présenté trois motions 

À la reprise des travaux parlementaires, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans un jeu de rôle avec le Speaker, a présenté trois motions demandant que les députés Paul Bérenger, Rajesh Bhagwan et Arvin Boolell et Patrick Arsivaden soient suspendus pour la séance du jour et pendant tout ce qui reste de la session. C’est-à-dire toutes les séances qui auront lieu jusqu’aux prochaines législatives, à moins que les trois ne présentent des excuses humiliantes alors qu'ils n'ont pas outrepassé leurs droits en posant des questions légitimes.

Bérenger envisage la démission au Parlement

Pour le leader du MMM, c’est sans précédent que le Speaker s’arroge le droit de faire retirer une simple question, qu’il avait autorisée, dans le Hansard. Il affirme qu’il n’a pas ce droit en conférence de presse ce lundi 5 avril. Il confirme qu'il ne présentera pas d'excuses.

Lundi 5 Avril 2021


1.Posté par Caro le 06/04/2021 08:57
Vieille photo pour tromper le peuple!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.