Menu


Politique

Pénurie des modules solaires : Ivan Collendavelloo parle d'un problème mondial


Rédigé par E. Moris le Samedi 6 Juin 2020



Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, a annoncé dans la lecture du budget 2020-2021, le 4 juin qu'une centrale de production solaire de 2 megawatts sera installée à Tamarind Falls. La capacité du parc solaire d’Henrietta sera aussi augmentée.

Ainsi que l'installation de 25 MW de panneaux solaires en toiture pour les bâtiments publics et résidentiels et 1 000 panneaux solaires seront installées pour des familles à faibles revenus. Ils produiront jusqu’à 10 megawatt d’électricité pour la consommation personnelle.

De son côté le ministre de l'énergie, Ivan Collendavelloo dit constater une rupture de stock des minéraux (pièces utilisées dans des panneaux solaires), des pièces de rechange et d'assemblage pour les panneaux solaires. Pour le Deputy Prime minister c'est un phénomène mondial lié à la pandémie.

Ce que ne dit pas le ministre, c'est que la Chine, fournisseur principal à Maurice, inverse sa courbe de prix des panneaux solaires en cause : la rupture de la chaîne d’approvisionnement, du fait de l’épidémie du coronavirus. 

Selon la banque d’investissement Roth Capital Partners, les prix des composants photovoltaïques, y compris ceux des modules solaires, pourraient augmenter à court terme, car l’épidémie de coronavirus en Chine a entraîné une pénurie de wafers et de verre solaire. La National Energy Administration et la State Grid Corporation of China ont mis en garde contre le risque que représente le coronavirus pour l’industrie énergétique et la Chinese Photovoltaic Industry Association (CPIA) a exhorté le gouvernement à reporter les délais de connexion des grands projets solaires au 31 mars et au 30 juin. 

À l’heure actuelle, le retard de finalisation des projets affectera le montant des subventions perçues.

L’association s’attend à ce que la production de l’industrie photovoltaïque souffre jusqu’en fin d'année en raison de l’épidémie. Si, comme prévu, le virus est neutralisé fin juin, la reprise pourrait s’amorcer au troisième trimestre, selon la CPIA.

Un haut responsable d’un fabricant de panneaux photovoltaïques a déclaré à pv magazine que l’épidémie l’empêchait de se rendre aux États-Unis à des fins commerciales. « Même les voyages d’affaires dans les succursales à l’étranger sont limités, ce qui entraînera une baisse de l’efficacité opérationnelle », a-t-il déclaré.

Des spéculations ont été lancées selon lesquelles les autorités pourraient introduire de nouvelles politiques de relance pour aider l’industrie solaire à se rétablir au second semestre, mais aucune annonce officielle n’a été faite.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.