Menu


Politique

Pendant que le PMSD joue à la «zoli mamzel», le MMM boude


Rédigé par E. Moris le Mardi 6 Août 2019

Les membres du Mouvement militant mauricien (MMM) ont décidé de s'abstenir de se rendre à l'Assemblée nationale ce mardi 6 août lors de la tranche de la Private Notice Question (PNQ).



Selon le MMM, le Parti mauricien social démocrate (PMSD) a choisi une PNQ qui n’est pas d’intérêt national, notamment le cas de la nouvelle radio privée, Planet Fm. Selon eux, il y d’autres problèmes nationaux qui mériteraient de faire l’objet d’une PNQ. 

Le MMM estime que le PMSD choisi depuis quelque temps de poser des PNQ qui n’embarrasseront pas le gouvernement. 

A quelques mois de l'échéance électorale, tous les petits signes de rapprochement sont scrutés à la loupe.  

Bobby  Hurreeram nouveau Chief Whip du gouvernement n'avait pas hésité face à la presse à balancer une petite phrase concernant la réforme électorale:
 « Le PMSD agit de manière un peu plus responsable dans sa démarche, contrairement à d’autres partis de l’opposition ».
De son côté, Paul Bérenger, le grand chroniqueur du samedi n'avait eu de cesse de marteler depuis octobre 2018 que, «les PNQ du leader de l’opposition ne sont plus comme avant». Les PNQ ne sont pas de «vraies» questions. Bien que ce soit encore une occasion ratée de se taire pour le leader du MMM. Lors de l'alliance MMM/Ptr, le parlement avait été fermé durant 9 mois pour des séances de "koze kozé".

Il est vrai que c'est un Xavier-Luc Duval de plus en plus souriant, s'affichant dans les loges présidentielles ou aux côtés du Premier ministre à l'occasion des jeux des îles qui est à noter. Le PMSD ne cesse de roucouler en pleine saison des zamours.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.