Menu

Société

Patrimoine : La plaque apposée au musée du Fort Frederick Hendrich à Vieux Grand Port illisible


Rédigé par E. Moris le Dimanche 22 Janvier 2023



@ Marcel Lindsay Noë
@ Marcel Lindsay Noë
Les vestiges du passé sont effacés sciemment ou dans tel un état de détérioration que l'héritage légué par les anciens sont remis en question.

Alors qu'à l'ancienne gare Yan Pallac, à Curepipe, une plaque commémorative datant de 1965 va véritablement finir aux oubliettes pour faire place au Metro express dans l'indifférence générale, la plaque apposée au musée du Fort Frederick Hendrich au Vieux Grand Port est complètement illisible. Elle donnait les noms des quatre premiers Chinois arrivés à Maurice du temps de la colonisation Hollandaise.

Dimanche 22 Janvier 2023


1.Posté par Faye noir le 22/01/2023 20:11
Le processus bien orchestré de minimiser, de mettre aux oubliettes et de détruire les patrimoines d'avant l'arrivée des travailleurs engagés ont commencé en 1968. Rien que de voir le lieu (à Coromandel ) où les archives sont supposément sauvegardées démontre le manque d'intérêt et le mépris des pouvoirs successifs à la conservation de tout l'héritage laissé par les anciens. Cependant, force est de constater que les archives au MGI sont conservées d'une façon digne et respectable, et que même la manipulation et la consultation sont strictement interdis au grand public.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H