Politique

Pas de ticket … certains le prennent bien, d’autres beaucoup moins

Lundi 21 Octobre 2019

@ L'Alliance Nationale
@ L'Alliance Nationale
Après le MMM et l'Alliance Morisien, au tour de l'Alliance Nationale de faire des déçus.

Il y a les Yatin Varma… Pour l’ancien Attorney General, ce n’est « pas grave » de ne pas avoir eu d’investiture. Pas sûr qu’il convainc grand monde, mais ce sont les déclarations officielles qui comptent.

Il y a aussi les Malini Sewocksingh, qui soutient qu’une investiture « n’arrête pas le travail » et qu’elle reste Bleu. D’autant que, souligne-t-elle, elle a toujours pu compter sur Xavier-Luc Duval.

Mais malheureusement, du moins pour les états-majors politiques, il y a les Raj Pentiah.

Dans les médias, il a déclaré qu’il s’agit là d’une « insulte » envers et l’électorat. Il aurait peut-être dû dire ses sympathisants plutôt que l’électorat en général. Mais passons ! Quoi que, dans le fond, Raj Pentiah n’a pas tort de dire qu’il a labouré la circonscription pendant cinq ans… dépensant son argent. Et là, alors qu’il était candidat malheureux en 2014, le voilà qui reste sur le banc de touche. 

Mais qu’il se console. Il n’est pas le seul déçu de la bande.

Beaucoup de potentiels candidats, qui estimaient avoir les compétences nécessaires pour briguer les suffrages, ont été éjectés du navire qui ne pouvait contenir que 60 personnes. Mais contrairement à Avinash Ramkalawon, autre éventuel candidat déçu, Raj Pentiah n’a pas fait le déplacement à l’hôtel Maritim pour voir ses « camarades » être présentés officiellement.

Anishta Babooram non plus ! Tout comme bien d’autres. Même Kalyanee Juggoo est restée sur le quai, tout comme Manoj Seeburn, Didier Moutou, Audie Travailleur Asraf Dulull, Abdallah Goolamallee, Rajen Nursinghen et Pradeep Peetumbur. 

Même Alexandre Laridon a été éjecté du train, tout comme Éric Ng, Pratibha Bolah, Anil Kumar Ujodha et Tony Ah Yu.

Trois députés sortants du PMSD aussi sont restés sur la gare. Dan Baboo, Malini Sewocksing et Thierry Henry ont vu le train d’éloigner avec dans leurs main, ce qu’Annie Philippe, appelait dans sa chanson le « ticket de quai ».

Rédigé par E. Moris le Lundi 21 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.