Menu


Faits Divers

Pas de remise en liberté conditionnelle pour le prédicateur radical Javed Meetoo


Rédigé par E. Moris le Mardi 11 Juin 2019



Le prédicateur radical Javed Meetoo a comparu en cour de Port-Louis, ce mardi 11 juin.

Il avait été arrêté dans le cadre d'une rallye illégale à Vallée-des-Prêtres. 

Sa motion de remise en liberté conditionnelle, déposée le 7 juin dernier, a été rejetée par la Cour, Javed Meetoo reprend donc le chemin de Alcatraz.

Il comparaître à nouveau devant la justice ce mercredi 12 juin pour sa mise en accusation provisoire de « damaging property ».

Pour rappel,  c'est suite aux incidents   dans la soirée du 4 juin à Vallée des Prêtre s, que le prédicateur radical Javed Meetoo a été incarcéré à la prison Alcatraz le 6 juin.  

La police a pu l'identifier grâce à sa plaque d'immatriculation l’identifier.  Deux chefs d’accusations ont été retenus contre lui à savoir,  d’avoir tenu un rallye illégal et « damaging property by band ». Le suspect est représenté par Me Raouf Gulbul.


Lire également : Le prédicateur islamiste Javed Meetoo en filigrane derrière les menaces contre Zinfos Moris

Le prédicateur Javed Meetoo continuer de "terroriser" les citoyens mauriciens  


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.