Menu


Social

Pas de pitié pour les fraudeurs, affirme Callichurn


Rédigé par E. Moris le Mardi 25 Août 2020



Le ministre du Travail réagissait au démantèlement d’un réseau de prostitution à Port-Louis hier.

Le propriétaire d’un pensionnat a été arrêté après que des filles Malgaches aient été retrouvées dans son établissement en train de vendre leurs charmes. Que faisaient des Malgaches à Maurice ? Comment se fait-il qu’elles soient sur le territoire ? Comment sont-elles arrivées au pays ? L’enquête policière va déterminer tout cela.

N’empêche que Soodesh Callichurn soutient que s’il s’avère que des Mauriciens ont fait venir ces filles pour travailler, donc qu’elle avait un permis de travail, ils seront inquiétés pour non-respect des conditions de ce permis.

Rappelons que huit filles, âgées entre 22 et 39 ans, étaient enfermées dans une chambre et se faisaient payer Rs 1 000 la passe. N’empêche qu’il fait que Soodesh Callichurn vienne d’une autre planète pour qu’il découvre que des étrangères, arrivées comme travailleurs à Maurice, se prostituent.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.