Menu



Faits Divers

Pas de liberté sous caution pour Roubina


Rédigé par E. Moris le Samedi 3 Juillet 2021



C’est la personne la plus haïe du moment ! Il y a eu pas moins de 7 plaintes contre Rubina Seetaramdoo en une seule journée. Si elle avait un tantinet de réflexion, on aurait pu dire que l’internaute utilisera la nuit qu’elle a passée en cellule pour méditer sur ses paroles. Mais gageons que le manque d’attention dont elle souffre l'ont empêché de mettre ces quelques heures sans ordinateur pour une autoanalyse ou autocritique en live. 

Rubina Seetaramdoo a donc passé la nuit en cellule policière. Elle a été inculpée provisoirement d’infraction à l’ICT Act devant le tribunal de Moka hier. La police a refusé qu’elle retrouve la liberté conditionnelle. Son interrogatoire se poursuivra ce samedi.

Rappelons qu’elle fait l’objet de 7 plaintes, notamment de travailleurs sociaux, de personnes en situation de handicap, du ministère de la Sécurité sociale et même de religieux. Le Conseil des religions a même pris position contre ses propos.

Samedi 3 Juillet 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.